Newsletter

s'enregistrer Mon compte

Se déconnecter

Morgan x Swarovski : the second one collection

Tendances31/10/2014

Pour la deuxième année consécutive, Morgan et Swarovski s’allient pour une collection capsule. Le glamour a rendez-vous avec l’hiver.

Patience, mesdames. Plus que neuf jours avant que Morgan ne dévoile sa nouvelle collection capsule en partenariat avec la marque de joaillerie Swarovski.

Pour la deuxième année consécutive la marque de prêt-à-porter nous offre une collection, unique, élégante et rafraîchissante. Une ligne de vêtements baptisée « Diva, The Crystal Angel », en hommage à Marlene Dietrich qui a elle-même, autrefois, été transformée par Swarovski dans l’Ange Bleu (film réalisé en 1930 par Josef von Sternberg dans lequel l’actrice incarnait Lola-Lola, danseuse de cabaret). La collection Morgan X Swarovski respecte à merveille cet univers du cabaret des années 1920.

Si la collection précédente mélangeait différents styles, ici l’icône de mode est au centre des pièces présentées (plus d’une cinquantaine) : manteaux de soirées, robes élégantes, tops raffinés, salopettes féminines, accessoires en tout genre et même quelques sous-vêtements.

Marlène Dietrich, une femme extraordinnaire

Pour incarner l’image de la femme blonde charmeuse, Morgan et Swarovski ont fait appel au mannequin Linnea Regnander. Tout juste âgée de 19 ans, la belle suédoise a déjà travaillé avec les plus grands noms comme Chanel, Kenzo, Eli Saab, Miu Miu ou encore Alexander Wang.

Sans nul doute, la collection « Diva, The Crystal Angel » nous rappellera la performance extraordinaire de Marlène Dietrich dans l'Ange Bleu. Et même si Heinrich Mann, auteur du roman dont le film a été adapté, disait que « le film [devait] son succès aux cuisses dénudées de Mademoiselle Dietrich », ici le corps est caché et l’esprit se laisse envouter par les habits qui animent à eux-seuls (grâces aux cristaux de Swarovski) l’ambiance du cabaret. On adore ça, se sentir femme, belle et désirée.

La collection Morgan x Swarovski sera disponible à partir du 10 novembre dans les boutiques Morgan, avec des prix qui peuvent aller jusqu’à 500 euros pour les pièces les plus fabuleuses.

par Laurie Ferrere

les autres actus

Top