s'enregistrer Mon compte

Se déconnecter

Littérature : les femmes sur le devant de la scène

Tendances06/12/2016

Une vague féminine débarque dans le paysage littéraire et on ne risque pas de s'en plaindre ! Ni une ni deux on vous laisse découvrir notre sélection de l'année 2016 ! 

par Célia Houdremont

Chanson douce : Leila Slimani

Myriam, mère de deux enfants, décide de reprendre le travail. Elle fait alors appel à une nounou, Louise, dont la famille se prend immédiatement d’affection. Plus le récit avance et plus sa place devient centrale, jusqu’à ce qu’une relation de dépendance se crée … À travers le portrait de ses personnages, Leila Slimani pose la question de l’éducation, de la famille, des rapports de classe mais aussi de l’amour en général. Le tout est porté par une plume acerbe et tendre à la fois, qui nous plonge dans le suspens dès les premières pages.

par Célia Houdremont

Les portes du néant : Samar Yazbek

En raison de son opposition au régime de Bachar al-Assad, Samar Yazbek doit quitter son pays en juin 2011. Bravant le danger, elle s’infiltre clandestinement dans son pays. C’est le début d’un témoignage infernal, où l’auteure rend compte de l’horreur de la guerre civile. C’est aussi un moyen pour elle de rendre un bel hommage aux combattants, aux femmes et aux enfants sacrifiés au nom de la barbarie.

par Célia Houdremont

Americanah : Chimamanda Ngozi Adichie

Pour poursuivre ses études, la jeune Ifemelu quitte son Nigeria natal pour Philadelphie. Elle laisse derrière elle sa famille, son grand amour, mais également son identité sociale. Car en arrivant aux États-Unis, elle prend pleinement conscience de sa couleur de peau, et de tout ce qui en découle ! Avec une audace et un style inédit, Chimamanda Ngozi Adichie dépeint une société américaine impitoyable, qui nous rappelle que le rêve américain ne s'adresse pas à tout le monde !  

par Célia Houdremont

Babylone: Yasmina Reza

Dans son appartement de la banlieue parisienne, Elizabeth organise une petite fête où elle rassemble amis et voisins. Le lecteur voit ce petit moment convivial se transformer rapidement en un drame sanglant. Dès les premières pages, on est plongés dans un thriller décalé qui traite avec un humour grinçant du tragique de l’existence.  

par Célia Houdremont

M pour Mabel : Helen Macdonald

Depuis l’enfance, Helen rêve de devenir fauconnier. Adulte, elle réalise son rêve jusqu’à ce que la mort de son père la marque terriblement. On assiste alors à toutes les étapes du deuil, jusqu'à l’acquisition d’un faucon nommé Mabel. À partir de là, commence le processus de reconstruction. Comment renouer avec l’existence lorsqu’on a perdu un être aimé ? La vie peut-elle retrouver un sens ? Le lecteur est plongé dans un superbe récit métaphorique autour de la perte, de la mort, mais surtout de la vie.

par Célia Houdremont

Tropique de la violence

Mayotte vous connaissiez ? Préparez-vous à y plonger la tête la première ! Avec Tropique de la violence, Natacha Appanah nous fait découvrir la dure réalité de l’île, loin des plages paradisiaques qu’on lui connaît. Entre une jeunesse livrée à elle même et une violence extrême, l’auteure nous transperce autant qu’elle nous séduit.

par Célia Houdremont

les autres actus

Top