s'enregistrer Mon compte

Se déconnecter

La rhubarbe : un fruit qui nous veut du bien

Tendances23/04/2017

Fruit emblématique du printemps, la rhubarbe est de saison ! Source de vitamines, calcium et magnésium ce fruit peut se préparer en tarte, en compote ou encore en confiture. Pauvre en calories, elle est facile à cuisiner et plaît aux enfants comme aux grands. Alors faites-vous plaisir et dites oui au fruit du mois !

Originaire d’Asie, la rhubarbe n’a franchi les frontières européennes qu’au XVIIIème siècle. Plante rustique, elle est d’abord connue pour ses vertus médicinales puis gustatives. Récoltée partout en France d’avril à juillet, elle est pleine de bienfaits et se consomme sans modération.

De nombreux effets bénéfiques

Très peu calorique, la rhubarbe est également un fruit riche en calcium que l’on déguste en dessert, compote, ou encore crumble. Riche en fibres, elle possède des vertus laxatives en réveillant les transits intestinaux les plus paresseux. Consommée quotidiennement, la rhubarbe diminuerait le taux de cholestérol grâce à sa forte teneur en fibres, ainsi que les risques de maladies cardiovasculaires. Avec une teneur en vitamine B, C, E et en provitamine A, elle permet également de consolider les gencives, les dents, les os et accélère la cicatrisation. Et pour finir, son apport en vitamine K favorise une bonne coagulation du sang. Génial non ?

Attention : seules ses tiges sont comestibles ! Car oui, ses feuilles sont très riches en acide oxalique, une substance très toxique. Alors pas touche !

Avec autant de vertus, vous vous demandez comment cuisiner la fameuse rhubarbe ? Voici quelques petits conseils pour profiter et bénéficier de tous ses atouts nutritionnels.

Comment la cuisiner ?

Facile à préparer, la rhubarbe se consomme plutôt cuite que crue. Tous les desserts lui vont bien, qu’elle soit seule ou en duo avec de la fraise, de la pomme ou de la banane. Pour les friands de sucré-salé, la rhubarbe se marie à merveille avec des viandes blanches, de la volaille ou du poisson. Simplement poêlée et légèrement poivrée ou caramélisée avec du miel. Crue, coupez-la en tronçon et trempez-la tout simplement dans du sucre ou du sel et le tour est joué ! Sachez aussi, qu’elle se consomme en sorbet, en thé ainsi qu’en vin fruité.

Pleine de surprise, la rhubarbe nous sort le grand jeu. Alors, profitez-en !

par Sasha Segur

les autres actus

Top