s'enregistrer Mon compte

Se déconnecter

Dans la peau d'un super-chocolatier

Tendances04/12/2016

Et si on se glissait dans la peau d’un chocolatier de renom pour les fêtes ? Grâce aux moules Alice Délice et à nos conseils pour le tempérer le chocolat comme un pro, les friandises chocolatées n’auront plus aucun secret pour vous ! 

On l’admet : faire ses propres chocolats s’apparente à un vrai casse-tête qui risque de mettre notre cuisine sans dessus-dessous. Mais détrompez-vous ! Quand on a le bon matériel et de la volonté, on y parvient haut la main. Et puis, il serait dommage de passer à côté des adorables moules à chocolats que propose Alice Délice ! On vous donne tous les conseils pour préparer des chocolats de compet’ dont vous serez fiers !

Petits chocolats homemade pour Noël

Pour offrir ou pour vous régaler en famille au moment du dessert, concocter ses propres petits chocolats est toujours hyper gratifiant. Et au moins, on maîtrise le goût, les saveurs et les formes ! D’ailleurs, pour coller au thème des fêtes de fin d’année, l’enseigne propose un moule « Chocolats de Noël » (14,49 €) qui vous permettra de confectionner des gourmandises chocolatées en forme de sapin, de renne, de Père Noël, etc. Alice Délice dispose aussi d’un moule à empreintes « Tablette de Chocolat » (13,95 €), à motifs « Tea Time » (10,95 €) ou flocons de neige (6,99 €), et d’un moule à bouchées chocolatées classiques (13,99 €).

Un tempérage de pro !

« Tempérer », quésaco ? En fait, tempérer son chocolat est indispensable pour obtenir des petits chocolats brillants, faciles à démouler, qui se conservent très bien et qui ne blanchissent pas dès le lendemain. Des gourmandises invincibles, en somme ! Tout d’abord, il faudra vous munir d’une thermo-sonde pour maîtriser la température de votre chocolat tout au long de la confection. Pour le choix du chocolat, privilégiez ceux « de couverture » au lieu des « à pâtisser » : plus riche en beurre de cacao, ils seront plus fluides à la fonte.

Maintenant, passons à l’étape cruciale : la fonte du chocolat ! Après l’avoir cassé en morceaux, on le met dans un cul de poule au-dessus d’un bain marie pour le faire fondre. Le chocolat se traite avec passion et attention, alors on respecte scrupuleusement les températures sinon, on recommence ! Pour du chocolat noir, il ne faudra pas dépasser les 55°. Ensuite, remplissez un saladier d’eau glacée et mettez le bol contenant le chocolat fondu au-dessus. Faites baisser la température en remuant jusqu’à atteindre les 35°. Retirez votre bol du saladier d’eau tout en continuant de remuer pour descendre à 28°/29°. Remettez le bol de chocolat sur le bain marie chaud pour arriver à 31°. Cette température sera celle dite « de travail », à ne plus dépasser !

Ainsi muni de votre chocolat parfaitement fondu, vous pourrez remplir les moules, y insérer d’autres gourmandises selon vos goûts (fruits, caramel, fruits secs…), les faire refroidir à température ambiante puis les passer 30mn au frigo une fois durcis. Soufflez, respirez, et admirez : vos chocolats sont enfin terminés et prêts à être dévorés !

Les températures indiquées sont celles à respecter pour du chocolat noir. 

par Noémie Koskas

les autres actus

Top