s'enregistrer Mon compte

Se déconnecter

Adieu String, Bonjour Culotte

Idées cadeaux - Femme02/08/2015

Où se trouve le nouveau sexy ? A en croire le New York Times, et une étude réalisée par la compagnie NDP Group, le string est old school et la culotte reprend du galon sur l’échelle de l’esthétisme.

Avec ses origines obscures et une popularité solide, le string a longtemps été le principal sous-vêtement féminin : sexy, révélateur ( ? ) et discret à la fois, il est aussi pratique puisqu'il ne laisse apparaître aucune trace sous les vêtements. C’est le couturier Rudy Gerneich, qui a été le premier à commercialiser le string en 1974.

Aperçu sur les plages, dans les strip-teases ou encore au sein des tribus primitives, et après quarante ans de règne absolu, le string devient aujourd’hui « old school », désuet et laisse sa place à la culotte de « Grand-Mère ». Selon une étude réalisée par la compagnie NDP Group, et un article du New York Times, la génération Y, personnes nées entre 1980 et 2000, préfère le confort de la culotte à l’esthétisme du string.

La lingerie pour soi, pas pour les autres

« Les jeunes femmes préfèrent aujourd’hui les culottes aux strings ». Ainsi les ventes de la ficelle chutent de 7 % sur l’année 2014 et celle des culottes augmentent elles de 17 %, relève l’étude. Si le string a longtemps été la forme emblématique, aujourd’hui il ne représente plus l’idéal esthétique du sous-vêtement pour la femme. Plusieurs choses expliquent ce renouveau de la culotte : le Normcore mais aussi le fait qu’après avoir longtemps pensé la lingerie pour « l’autre », la femme choisi désormais ses dessous en fonction de ses envies et de ses goûts. Car si la culotte est très confort, elle n’en demeure pas moins esthétique. 

Les marques le savent, et proposent de plus en plus de collections aux culottes et boxers en tout genre. Comme chez Darjeeling qui propose une multitude de culottes sexy. Le modèle en tulle brodé et imprimé fleuri est particulièrement apprécié. On craque pour le petit nœud au dos et les volants sexy froufroutants qui restent discrets sous les vêtements. Avec Darjeeling, redécouvrez l’esthétisme et le confort de la culotte. C’est à se demander comment on a pu s’en passer.

par Joséphine Terreissa

les autres actus

Top